Grand voyage en ASIE au féminin

Bonjour Robert (Les Routes du Monde)
Je suis de retour au Québec.
Mon fabuleux périple à travers l’Asie est terminé.

Que de belles histoires j’ai vécu là-bas, le Sri Lanka est comme un bonbon doux. L’Inde, la toute puissante m’a bien impressionné avec ses odeurs, ses gens, ses paysages et surtout tous ses temples tellement magnifique et plein de vie. J’ai raccourci mon séjour mais j’ai profité à 100% du temps où j’y étais et je vais y retourner. Maintenant je sais, l’Inde, il faut que je la découvre à petite dose.

Le Népal a été pour moi la source de bien des plaisirs. Comme je connaissais déjà ce pays, j’ai pu approfondir mes liens avec les népalais. Un peuple que j’adore un peu comme toi pour l’Inde, j’imagine… j’ai faite 4 gros treks allant de dix à 22 jours, dont le Mustang, plus de 60 jours de marche. I’m crazy! Maintenant, j’ai marché le Népal au complet! J’ai fait des circuits touristiques comme d’autres pas du tout touristique que Tanka a conçus juste pour moi. J’ai faite de l’aide humanitaire et rencontré des gens extraordinaires.

Région de Leh, au Laddack

Région de Leh, au Laddack

Mon retour en Inde dans la région du Laddack a été une révélation, un gros coup de cœur pour moi. Tout d’abord la rencontre avec Bickey, une belle référence que tu m’as données à Leh. Puis j’ai rencontré Tsering qui s’est assis avec moi pour concevoir le trek que je voulais faire. Le Lamayuru combiné à celui de Markha en autonomie, dodo et repas chez l’habitant, seule avec un guide. Sur le trek de Lamayuru, je n’ai rencontré aucun touriste. 12 jours de pur bonheur dans un monde qui semble sortir de mon imaginaire.

Dans tous les pays, je me suis imprégné de spiritualité, mais le Laddack, le petit Tibet où le bouddhiste tibétain se vit dans les foyers et partout dans les paysages avec tous ses symboles a été particulièrement significatif pour moi. Et puis imagine, j’ai traversé la rivière Zanskar dans un panier en bois assise sur les genoux de deux moines tibétains, le tout suspendu à un câble en acier!

J’ai passé plus de temps que prévu en Indonésie. Florès, la plongée dans la mer transparente a été une nouvelle expérience pour moi. J’ai aussi faite une croisière qui m’a amené vers les îles de Komodo et d’autres toutes plus belle les unes que les autres pour observer les fonds marins.

C’est Ubud que j’ai choisi pour me poser et faire un bilan de mon voyage. J’ai écrit, réfléchis, pleuré quand Chandra, mon porteur au Népal m’a téléphoné. Bref, des moments de deuils intense que j’ai vécus là-bas comme tu me l’as si bien conseillé. J’ai tellement bien fais de suivre tes conseils qui ont facilité mon retour sur la planète Québec.

J’ai repris mon travail tranquillement, je travaille dans le domaine scolaire et c’est encore « vivable » en ce temps de l’année.

Un gros merci Robert pour tes conseils et ton itinéraire qui est rendu bien usé, presque illisible. Un des seuls objets que j’ai gardé tout le long de mon voyage.

Transmet ces mercis à Marie-Chantal.

Marie-Noëlle Nadon

Publié dans Récits de voyage, Trucs et conseils, Voyageurs avertis | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Partir en Voyage

Osaka

Osaka

Voyager. Le geste, un des gestes le plus important que l’on pose dans une vie. Avec attention. Le préparer. L’heure du départ. Un retard ? C’est le délire. La peur de ne pouvoir partir. Courir, pour ne pas rater le vol. Nerveusement, chercher, analyser le tableau des départs, des arrivées. Se poser la même et multiples questions ; est-ce que j’ai tout ? Passeports, précieux passeport, argent, visas, lectures, se préparer à la découverte de l’enfant à venir. Voyager c’est comme, à chaque fois, faire un enfant. Le dire à tous aussi. L’événement Facebook. Je suis à l’aéroport de… quelque part. Je ne suis surtout pas à Montréal. Un projet de voyage « se doit d’être partagé ». Que tout le monde le sache. Je ne suis pas à rien faire, je suis en voyage.

En arrivant, que faire. Les réservations, où aller, comment, quoi manger ou ne pas manger, quoi ne pas faire, les climats, la pluie, boire, enfin… l’inquiétude du comment en profiter et que les autres voient que nous en profitons !!!

Quand on voyage, nous sommes attentifs. Très attentifs. À chaque seconde. Tenter de comprendre ce qu’ils disent, remarquer les coins de rue, savoir comment se retrouver, retourner à notre chambre d’hôtel. Nous sommes si fiers de retrouver cette chambre. Accomplissement à chaque fois. Nous devenons de meilleurs voyageurs à chaque retour à cette chambre.

Voyager, c’est comme lire. Chaque frontière devient une page que l’on tourne.

Voyager n’est pas  un concours. Le plus loin, le plus dépaysant, le plus cher. Voyager c’est comme entrer en soi et y faire le ménage. Peindre nos murs intérieurs. Agrandir une pièce, devenir plus beau. Voyager c’est se sculpter intérieurement. C’est pour cette raison que je fais ce métier. J’aime aider les gens à prendre soin de ce geste tellement important et pour certains, si rare. Partir, pour revenir tellement plus riche intérieurement.

Robert Bérubé Les Routes du Monde
En voyage au Japon, Juillet 2016

Publié dans Récits de voyage, Voyageurs avertis | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

L’argent de nos donateurs au Népal

Mai 2015

Mai 2015

Plusieurs clients de Routes du Monde ont participé l’an passé par des dons en argent à la reconstruction de quelques villages dans les montagnes du Népal, à la suite du séisme d’avril 2015. D’abord un grand merci encore d’avoir contribué à l’effort via LES ROUTES DU MONDE, GLACIER SAFARI TREK et SAMDO AVENIR.

Voici un message pour vous, chers donateurs :

Chers amis, chers clients, cher collègues,
Vous avez été très nombreux à nous soutenir, amis, clients, agences, et nous accompagner dans notre projet d’aide aux populations les plus touchées.
Peut-être n’avez-vous pas eu le temps de suivre l’évolution de nos projets de reconstruction sur le site http://samdoavenir.org/fr/
Nous avons atteint nos objectifs.
Après les séismes le premier objectif a été de mettre à l’abris, à l’approche de la mousson, les plus possible de sinistrés. Distribution de couvertures, de tôles (… tonnes) et fil de fer, construction d’abris temporaires dans les villages du Solu, Sindhuli, Kavre, Gorkha, Sindhupalchowk.

Merci aux nombreux bénévoles

Merci aux nombreux bénévoles

Après cette phase d’urgence il a été décidé de soutenir particulièrement deux villages tamangs de guides et porteurs de Glacier Safari Treks, Magarsalu et Khanigaon.
Plusieurs visites d’étude aux villages de pour connaître les besoins, l’urgence et les procédures à mettre en œuvre ont été nécessaires. Les démolitions ont pu commencer en décembre 2015 et les travaux au début de l’année 2016.

Khanigaon
• 20 maisons ont été totalement démolies et reconstruites.
• 37 maisons ont été réparées: poses de 70 croix de St André, reprise de 18 toits, 10 renforcements de fondation par un ceinturage et murets de soutènement.

Magarsalu
• 14 maisons ont été totalement démolies et reconstruites.
• 6 maisons ont été réparées, poses de 12 croix de St André, 2 reprises de toit et 1 renforcement de fondation.
Les travaux sont terminés. Les habitants ont pu se mettre aux travaux des champs et ne passeront pas une nouvelle mousson sous des abris.

Le solde de vos dons servira à partir d’Avril 2017 à parrainer des jeunes de Magarsalu pour

Du bon travail !

Du bon travail ! Décembre 2015

Le retour des touristes au Népal... enfin !

Le retour des touristes au Népal… enfin !

leur permettre de poursuivre leurs études à Kathmandu.
L’année a été difficile, espoirs, découragements, inertie administrative, mais nos objectifs sont atteints grâce à votre générosité, à l’action des adhérents de Samdo Avenir et de ceux qui sont venus, dans un bénévolat total, mettre au point et surveiller les reconstructions pendant plusieurs mois.
Au nom des habitants que nous avons abrités, dont nous avons consolidé ou reconstruit les maisons, au nom de tout le personnel de Glacier Safari Treks je vous remercie. Grâce à votre aide nous avons pu être à la hauteur du défi.

Le Népal se relève de ses blessures. Les touristes reviennent.
De nombreuses régions comme les Annapurna, le Mustang, l’Ouest et l’Est n’ont pas du tout été touchées par les séismes.
Dans d’autres régions de trek comme le tour du Manaslu et la vallée de la Tsum, les villageois aidés par le personnel des Parcs Nationaux ont reconstruits et consolidés les sentiers qui sont maintenant plus larges et mieux sécurisés qu’auparavant.
Dans la région de l’Everest seuls quelques maisons avaient été endommagées. La plupart ont été reconstruites par les habitants.
Dans le malheureux Langtang le sentier est reconstruit mais le trek ne peut se faire qu’en tentes : les lodges ne sont pas encore reconstruites.
Dans l’Helambu et le Solu les sentiers n’ont pas été endommagés mais des villages ont été très touchés.
L’étonnement des trekkers de l’automne 2015 et du printemps 2016 a été de voir la faiblesse des dégâts à Kathmandu et leur absence sur les treks qu’ils ont parcourus.
Il faut maintenant redonner au Népal sa principale activité, le trekking.
Merci à vous tous qui aidez à faire passer un message positif sur le Népal.
(ci joint des photos de maisons detruites par seisem et aprés reconstrcution.)

Amicalement
Catherine Joriot, Népal
Samdo Avenir

Publié dans Actualités, Les circuits | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le Garhwal, la Vallée des fleurs

Le Garhwal, bordé au nord par le Tibet, est une très ancienne région du nord de l’Inde. Pour ceux qui aiment la randonnée pédestre mais ont peur du tourisme de masse du Népal, alors allez au Garhwal, des sentiers presque vierges pour le pas des voyageurs ayant eu la brillance d’explorer ces distances inconfortables qui nous séparent du VRAI voyage.

Situé dans le nord de l'inde, le Garhwal est bordé par le Tibet

Situé dans le nord de l’Inde, le Garhwal est une très ancienne région bordée par le Tibet

De Rishikesh, la route vers Okhimath est époustouflante.  On entre au cœur même du Garhwal.  Okhimath est accroché aux montagnes et offre une vue à 360 degrés sur la vallée pré-himalayenne où forêts, vallées de rizières verdoyantes et petits villages se succèdent. C’est aussi un haut lieu de pèlerinage et le départ pour nombreux trekkers.

En plein cœur du Garhwal, la rivière Alaknanda, première source du Gange sacré, rencontre la rivière Dhauliganga.

En juillet la floraison offre un spectacle extraordinaire !

En juillet la floraison offre un spectacle extraordinaire !

Badrinath et Mana, à un peu plus de 3000 mètres d’altitude, c’est la Vallée des fleurs et des sommets enneigés dans un même paysage !  En juillet, pendant le seul mois de la floraison, la vallée est multicolore.  C’est un des plus beaux spectacles offert par la nature.  Badrinath est aussi un site très important pour les hindous.  Le temple Badrinayaran avec son influence tibétaine, est dédié au Dieu Vishnu.

Les populations locales sont très accueillantes

Les populations locales sont très accueillantes

Les rencontres avec les populations locales sont chaleureuses. Notre circuit sur mesure Le Garhwal – La Vallée des fleurs vous fait découvrir la capitale Delhi, Haridwar et Rishikesk, puis Devprayag, Okhimath, Joshimath, Badrinath et Karnaprayag. À visiter en juillet pour la floraison spectaculaire. Contactez-nous: 514 842-1888

Publié dans Les circuits, Voyageurs avertis | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Rishiskesh, capitale mondiale du yoga

Rishiskesk, ville des sages, des yogis, du Gange, des montagnes, des ashrams, et capitale mondiale du yoga.

Rishikesh et le Gange émeraude

Rishikesh et le Gange émeraude

Située aux pieds de l’Himalaya dans le nord de l’Inde, la ville est connue comme cité de pèlerinage, elle attire de nombreux hindous et aussi également des occidentaux pour ses ashrams où le yoga est enseigné.

Pendant la période du Yatra, de nombreux pèlerins et sâdhus y viennent pour y accomplir des activités religieuses dans les nombreux temples et au bord des ghâts.

Les plages de sable blanc près du Gange

Les plages de sable blanc près du Gange

Rishikesh nous amène au cœur du sacré. C’est la première ville indienne mouillée par le Gange. L’eau y est d’une grande pureté et de couleur émeraude.

Le Gange, ici, est tout près de ses sources, donc aucunement pollué, on peut s’y baigner et ses berges sont magnifiques. On peut également y pratiquer le yoga sur ses plages de sable blanc.

Les ashrams parsèment la ville et les plus grands maîtres de yoga y enseignent, chacun à leur façon. C’est ici dans les années 60 que les membres des Beatles sont venus vivre leur période spirituelle !

Le Gange

Le Gange

C’est, en effet, en 1968, que la ville est devenue mondialement célèbre grâce au passage des Beatles et de l’actrice Mia Farrow dans l’ashram de Maharishi Mahesh Yogi à Muni Ki Reti.

Statue de Shiva sur le Gange au coucher du soleil

Statue de Shiva sur le Gange au coucher du soleil

Rishiskesh calme l’esprit. Décrochage garanti ! Vous aurez l’impression de découvrir une autre Inde.

 

 

Notre circuit Inde Sacrée fait un arrêt à Rishiskesh.

Prochain départ, le 15 octobre. Pour réserver votre place, contactez-nous au 514 842-1888.

Publié dans Les circuits, Voyageurs avertis | Marqué avec , | Laisser un commentaire

La mystique Varanasi

Il n’y a pas de mots pour expliquer Varanasi. La ville la plus dépaysante de la planète. 

L’Éternelle Varanasi ne peut qu’émouvoir. La ville la plus sacrée de l’Inde est imprégnée de spiritualité. Les pèlerins s’y bousculent pour s’immerger dans le Gange sacré et se laver de tous leurs pêchés ou procéder à la crémation de leurs proches.

Varanasie, dans toute sa spelndeur

Varanasi, dans toute sa splendeur

Ici à Varanasi, il y a les ghats, le fleuve, les petites rues, les crémations, il y a l’impossible.

L’ancienne Bénarès est l’une des plus vieilles villes du monde. Les fameux ghats, berges recouvertes de marches de pierres, permettent aux dévots hindous de descendre au fleuve pour y pratiquer leurs ablutions.

Ablutions matinales

Ablutions matinales

Située sur la rive gauche du Gange, dans l’Uttar Pradesh, la ville est un des lieux les plus saints de l’hindouisme. Dédiée principalement à Shiva, c’est le lieu où les hindous viennent mourir pour rompre avec le cycle des réincarnations et atteindre le nirvana. C’est aussi sur les ghats, le plus connu étant le Manikarnika, que l’on pratique les crémations.

Varanasi s’observe, sans juger, sans raisonner.

Scène quotienne

Scène quotidienne

Jamais vous n’oublierez.

Il faut se promener tranquillement, à observer la vie humaine, prendre son temps…

Il faut s’immobiliser pour sentir, pour voir, pour goûter cette ambiance unique sur la planète. Elle est envoyée par l’énergie du Gange.

Le matin tôt, vers Assi ghat, le long du Gange, les scènes les plus incroyables défileront devant vous…

Les pèlerins faisant leurs ablutions matinales.

Les pèlerins sur les ghats

 

L'Aarti, cérémonie du feu est spectaculaire

L’Aarti, cérémonie du feu, est spectaculaire

Le soir venu au coucher du soleil, vous pourrez assister à la cérémonie du feu, l’Aarti, sur Desaswamedh ghat principal.

Cœur battant de l’hidousime, Bénarès ne laisse pas le voyageur intact.

Prochain départ de notre circuit Rajasthan et Bénarès comprenant une visite de Varanasi, le 26 novembre prochain.

 

Publié dans Les circuits, Récits de voyage, Voyageurs avertis | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le Temple d’Or d’Amritsar

Quel endroit spectaculaire. Le Temple d’Or qui trône au coeur de la ville d’Amritsar est d’une splendeur inouïe.

Temple d'Or, Amritsar, Inde

Le nom de « Temple d’Or » provient de sa couverture dorée à l’or fin.

Beaucoup moins visité que le Taj Mahal mais aussi impressionnant, le Temple d’Or se situe à un point bas de la ville, comme pour signifier qu’il accueille naturellement tous les disciples. Il trône au centre d’un « bassin sacré », l’Amrit Sarovar (ou « Bassin au Nectar »), tel un lac qui attire à lui toutes les eaux. L’accès s’effectue par quatre entrées qui symbolisent son ouverture à toutes les croyances.

Ce temple, d’une grande signification pour les Sikhs, a été construit par Maharaja Ranjit Singh en 1803. Le dôme du temple est couvert de 400 kg de feuilles d’or et vous pouvez observer à l’intérieur un travail floral délicat, taillé dans des pierres semi-précieuses, ainsi que le livre sacré, le Guru Granth Sahib. Ses 1430 pages ont été compilées en 1604 par le 5e successeur du fondateur des Sikh, Guru Nanak.

La contemplation peut durer des heures !

La contemplation peut durer des heures !

L’entrée est gratuite et accessible à tous, à condition de se couvrir la tête, hommes et femmes.

Les cuisines communales sont impressionnantes

Les cuisines communales nourrissent des milliers de personnes chaque jour.

Les cuisines communales à l’intérieur du temple sont fascinantes. Plus de 500 bénévoles y travaillent pour nourrir plus de 2000 pèlerins qui y mangent gratuitement tous les jours. Les touristes sont les bienvenus partout dans le temple, y compris dans les cuisines !

 

 

Le temple d'Or la nuit est éclairé de mille feux.

Le temple d’Or la nuit est éclairé de mille feux.

Il faut visiter le temple le soir aussi lorsqu’il est tout éclairé.

Notre circuit Inde Sacrée fait un arrêt dans ce lieu extraordinaire.

Prochain départ : 15 octobre. Contactez-nous pour plus de détails.

 

Publié dans Les circuits, Trucs et conseils, Voyageurs avertis | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Prendre le thé à Darjeeling

Infusez de 2 à 4 minutes le thé Darjeeling dans une eau très chaude, presque bouillante. Versez dans votre tasse préférée et vous y êtes presque. Fermez les yeux. Imaginez que vous en train de prendre le thé au cœur des montagnes mythiques de Darjeeling ! Le paysage que vous découvrez est à couper le souffle. Le plus impressionnant panorama est la vue du pic de Kanchenjunga, au nord, qui semble incroyablement proche alors qu’il se trouve à environ 75 km de distance à vol d’oiseau.

Le Kangchenjunga vu de Darjeeling

Le Kangchenjunga vu de Darjeeling

Située dans l’État indien du Bengale-Occidental, dans les contreforts de l’Himalaya tout près du Sikkim, Darjeeling a longtemps été le chef-lieu des Britanniques de Calcutta qui y installaient leur quartiers pour échapper aux fortes chaleurs des plaines. Darjeeling, du tibétain Dorje Ling qui signifie « la cité de la foudre », était à cette époque bâtie de cottages, manoirs, églises, tous plus british les uns que les autres. Peu d’Indiens y vivaient, hormis le personnel de maison.

Le chemin de fer himalayen de Darjeeling, le Toy Train, est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le chemin de fer himalayen de Darjeeling, le Toy Train, est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le voyage très pittoresque en Toy Train, le Train Jouet en provenance de New Jalpaiguril dure de 5 à 6 heures, mais le service est irrégulier, la voie étant souvent emportée par des éboulements de terrain lors de la mousson.  Le bus partant de la ville de Siliguri fait le même trajet en 2 heures 30. La route suit le chemin de fer et le traverse à diverses reprises. Des taxis (jeeps collectives) relient également les villes de Siliguri ou New Jalpaiguri et Darjeeling.

Le champagne du thé

Cultivé en altitude, le thé est de très grande qualité

Cultivé en altitude, le thé est de très grande qualité

Cultivés en altitude, au pied de l’Himalaya à 1300 mètres d’altitude, le Darjeeling est un incontournable. L’altitude fait pousser la plante plus lentement, mais en fait un thé de plus grande qualité.

Un des plus convoités de tous les thés noirs, particulièrement dans les pays de l’ancien empire britannique, on le surnomme le champagne du thé.

Lorsqu’il est préparé correctement, ce thé offre un corps léger et une couleur pâle. Son goût est composé d’arômes floraux et d’une note épicée très souvent identifiée par les connaisseurs comme étant du muscat.

L’appellation Darjeeling est, de nos jours, grandement contrefaite. La quantité de thé Darjeeling vendue mondialement chaque année excède les 40 000 tonnes, alors que la production annuelle de vrai thé de Darjeeling est estimée entre 8 000 et 11 000 tonnes, ceci incluant la consommation locale. Afin de remédier à cette situation, la Tea Board of India a créé le logo et la marque de certification Darjeeling, reconnue en décembre 2012 par l’Union Européenne.

Imaginez-vous en train d'admirer le paysage sur ce joli banc de parc !

Imaginez-vous en train d’admirer le paysage sur ce joli banc de parc !

 

Publié dans Les circuits, Trucs et conseils, Voyageurs avertis | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Prendre la route entre Delhi et Leh au Ladakh

Palais de LehLes dernières heures avant d’arriver à Leh sont les plus impressionnantes. Jamais vous n’aurez vu des montagnes comme celles-là, dans tous leurs coloris passant du vert au gris, du rouge au jaune en passant par le bleu.  L’Himalaya dans toute sa splendeur.

La capitale du Ladakh, prise dans une cuvette entourée de montagnes vertigineuses, offre une vue à 360 degrés de l’Himalaya.  Même avec une impression de bout du monde, la ville a de nombreux attraits et permet aux voyageurs de bien s’installer dans de charmants petits hôtels confortables, des restos invitants et une vieille ville fascinante avec le Palais de Leh.  On peut facilement rayonner autour de Leh pour découvrir des temples bouddhistes millénaires et de petits villages ladakhis pittoresques.

L’impression d’être au bout du monde ne vous quittera pas.

Enfant du LadakhMême si loin, on prend du bon temps sur une terrasse, on flâne dans la vieille ville qui donne des impressions de moyen-âge, on magasine des souvenirs, on mange une bonne pizza, on visite le fabuleux Palais de Leh et surtout, on prend d’innombrables photos !

Publié dans Les circuits, Non classé, Trucs et conseils, Voyageurs avertis | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Comment évaluer votre expérience de voyageur

DSC_0113_2Il est très important de bien évaluer vos attentes, vos capacités physiques et psychologiques ainsi que votre expérience de voyage avant d’entreprendre un voyage dans une destination qui vous ait inconnu.

Vous recherchez l’aventure et le dépaysement, le repos et la contemplation, la sécurité avant tout, une facilité à vous déplacer et à organiser votre quotidien ?  Vous voulez tenter un premier voyage en autonomie et vous n’avez que très peu voyagé : il serait peut-être plus sage de choisir une destination plus touristique comme la France, la Grèce, l’Italie, les États-Unis, le Mexique, et de remettre à une prochaine fois la traversée en chameau du désert de Gobie.  Parmi les pays plus exotiques, la Thaïlande, le Vietnam, l’Inde, le Myanmar, l’Argentine, le Chili, le Pérou, le Sri Lanka, pour ne nommer que ceux là, sont des pays relativement facile à visiter pour le voyageur expérimenté, mais peut-être représentent-ils un défi trop grand pour le voyageur débutant.  À vous de voir.

Publié dans Les circuits | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire