L'inde sur mesure

Inde sur mesure - HIMACHAL ET PUNJAB
Inde Sacrée

19 jours

Tarifs sur mesure

Des circuits en Inde sur mesure avec des tarifs sur mesure ! Selon la durée de votre voyage, le nombre de déplacements, le niveau de confort souhaité, le nombre de voyageurs; le tarif par personne peut varier beaucoup.
Consultez-nous pour avoir votre itinéraire sur mesure en accord avec votre budget.

Carte - HIMACHAL ET PUNJAB

Delhi

C’est dans ses petits quartiers vivants et dynamiques que la capitale de l’Inde est la plus intéressante.  Laissez aux autres la visite des monuments et du parlement et lancez-vous en rickshaw dans le dédale des petites rues pittoresques de Chandni Chowk, du Main bazar à Pahar Ganj et Karol Bagh, du quartier musulman et du fort rouge.  Le centre de la ville avec Connaught Circle vaut aussi le détour pour découvrir la nouvelle modernité de la ville, son métro et quelques lieux sacrés comme la majestueuse Jama Masjid, la plus grande mosquée de l’Inde, le tombeau d’Humayun Tomb et le Garud Bangla Sahib où les Sikhs vous accueilleront avec chaleur.

Haridwar

Toute l'année, les pèlerins viennent en masse à Haridwar, la ville sacrée.  Les foules se pressent à tous les soirs autour du ghat Har-ki-Pairi pour la célébration de l’Aarti sur le bord du Gange.  L’architecture religieuse hindoue est impressionnante et colorée.  D’imposants temples et ashrams émaillent la cité, dont certains sont grands comme des villages.

Haridwar est situé à 15 km de Rishikesh.  Il est très facile d’y venir en excursion pour la journée.

Rishikesh

Ville des sages, des yogis, du Gange, des montagnes, des ashrams, et capitale mondiale du yoga.  Les ashrams pullulent ici, et les plus grands maîtres de yoga y enseignent, chacun à leur façon.

C’est ici dans les années 60 que les membres des Beatles sont venus vivre leur période spirituelle !  Rishikesh est aussi la première ville à recevoir les eaux du Gange.  Deux grands ponts piétonniers et suspendus traversent la rivière sacrée qui sépare la ville en deux.

Les activités sont multiples à Rishikesh et les voyageurs voudront y passer plusieurs jours.  Si vous y rester plus de deux jours, il est possible de suivre des leçons de yoga, de méditation, d’Âyurveda, de pranayama… Aussi de faire du rafting, de camper sur les rives du Gange dans des camps fixent tout installés, de visite le temple Kunjanapuri et les ruines de l’ashram des Beatles, de faire un safari dans la jungle pour voir les éléphants sauvages, les tigres, les singes.  Il faut aussi aller diner avec les enfants de l’orphelinat et célébrer l’Aarti sur le bord du Gange avec les pèlerins.

Cérémonie de l’Aarti : Le Ganga Aarti est un puissant rituel, spirituel, édifiant et exaltant.  Elle a lieu face au Gange. Les prêtres hindous, en psalmodiant les louanges et autres incantations à la gloire de Mère Ganga, font des offrandes de lumière. Les lampes s’imprègnent ainsi de la puissance de la divinité. Et à l’issue des offices, les dévots dans un profond recueillement, prendront les bénédictions auprès de la lampe incarnant alors Srî Mahâ Ganga. Le Ganga Aarti est effectué chaque soir sur les rives du Gange à Haridwar, Rishikesh et Varanasi. Cependant, la cérémonie est très différente dans chacun de ces endroits.

 Le Ganga Aarti à Rishikesh se pratique sur les rives du fleuve à Parmarth Niketan Ashram. Au lieu d'être exécuté par des pandits comme à Varanasi, le Ganga Aarti à Parmarth Niketan est organisé et réalisé par les résidents de l'ashram, en particulier les enfants qui étudient les Vedas. La cérémonie commence avec des bhajans, les chants dévotionnels, par des prières et une Hawan, un rituel de purification autour d'un feu sacré et des offrandes à Srî Agni, le dieu du feu. Les lampes sont allumées et l’Aarti se situe dans la dernière phase de la cérémonie. Les enfants, avec leur douce voix, chantent avec leur chef spirituel. Une énorme statue de Shiva supervise tout le déroulement. 

Nahan

En route vers le monastère de Menri, vous vous arrêterez une nuit à Nahan pour rendre visite et diner dans une famille indienne, celle de notre guide K.D Singh.  K.D vit dans une jolie maison avec son épouse Rekka, ses deux fils et sa mère.  Une famille traditionnelle, habitués des québécois !  Ils vous reçoivent à souper… et à passer la soirée !

Nahan est une petite ville indienne, aucunement touristique, perché sur une montagne.  La ville a des airs de Naples parfois, avec ses petites ruelles et les grappes de fleurs tombant sur les dalles.  Il y a plusieurs points de vue à partir de la ville sur les montagnes environnantes, une forêt de pin avec des sentiers et un marché tous les matins, sauf le lundi.

Solan (Monastère de Menri)

Le monastère de Menri a été construit par des moines de religion Bôn, venus se réfugier en Inde.  Le Bôn est la plus vieille religion du Tibet.  Nous amenons et envoyons des visiteurs au monastère depuis une quinzaine d’année. 

Le Grand Maître de la religion Bôn est réfugié ici.  Il se nomme Geshe Lungtok Teipei Nyima Rinpoche.  Il a 88 ans mais encore assez en forme pour recevoir les gens et parler avec eux.  Ses appartements sont dans un joli bâtiment à droite sur le terrain avant du monastère.  À tous les matins, vous pouvez le voir devant ses appartements dehors et vous faire bénir par lui vers 6h30, avec les autres moines.  Il y a aussi au monastère de Menri environ 260 enfants orphelins.

La ville de Solan est à 8 kilomètres.  C’est possible d’y loger et de se restaurer.

Shimla

Quelle belle étape. Elle mérite au moins deux nuits. On a l’impression d’être en Europe, une Suisse Indienne. S’y promener est très agréable.  Cette ville repose de l’Inde.  Ce qui est étonnant, c’est que c’est propre partout. La nuit venue on dirait un arbre de Noel, tellement de maisons sont éclairées. Les restos y sont bons, les gens y sont aussi différents. Très gentils, accueillants comme partout ailleurs, mais encore plus.  En fin de journée vous y verrez toute une procession de jeunes étudiants en costumes de collège (très britannique !).  La scolarité est très élevée dans cette ville. 

Pour les québécois aimant magasiner (cela existe-t-il ?) la ville regorge de boutiques très intéressantes. Quelques restos proposent aussi de l’excellent café.  Shimla demeure agréable, reposante.

Dharamsala (Mc Load Ganj)

Dharamsala est une ville indienne située dans la vallée de Kangra. Nommée la petite Lhassa, elle est la terre d'accueil du Dalaï Lama et de la communauté tibétaine en exile.  Les tibétains habitent un peu plus haut que Dharamsala, sur une colline que l’on appelle Mac Load Ganj.  C’est là que vous vous installerez !  Mc Load Ganj, c’est deux rues parallèles sur une crête de montagne.  On y trouvent des boutiques, des hôtels, des restos terrasses, des pizzerias, des temples bouddhistes, des agences d’excursions, des moines…  À une extrémité se trouve le temple et la résidence du Dalai Lama.  À l’autre extrémité, la route pour Bhagsu (petit village producteur d’ardoise) et un grand stand de taxis.

Mc Load Ganj est mythique et s’il est présent, le Dalai Lama présente des conférences publiques périodiquement.  La petite ville est résolument tibétaine, et les activités dans la région ne manquent pas: Trekking de toutes sortes et pour tous les niveaux, centres de méditation bouddhiste, musées sur la culture tibétaines, spectacles de danse tibétaine, visite de Norbulingka, un lieu d’apprentissage de l’art tibétain, visite chez les tisserands, et bien d’autres.

Amritsar (Temple d'Or)

Quel endroit spectaculaire.  Le Temple d'Or qui trône au milieu de la ville près de son lac, est d’une splendeur inouïe.  Beaucoup moins visité que le Taj Mahal mais aussi impressionnant, le Temple d'Or est un lieu sacré pour les pèlerins Sikhs.  Il faut s’y arrêter au moins 24 heures. 

Ce temple a été construit autour de la piscine sacrée par Maharaja Ranjit Singh en 1803.  Le dôme du temple est couvert de 400 kg de feuilles d’or et vous pouvez observer à l’intérieur un travail floral délicat, taillé dans des pierres semi-précieuses.  Le Temple d'Or est maintenant le haut lieu de l’autorité de la religion Sikh.

Jalianwala Bagh : Jardin public qui a été instauré en 1951 à la mémoire du massacre d’avril 1919 de plus de 1500  indiens qui célébraient paisiblement le nouvel an punjabi, par les forces britanniques.  Les trous des balles sont encore visibles dans les murs de l’enceinte.

Musée Mahajara Ranjit Singh : Aussi appelé le Lion du Punjab, cet homme a joué un rôle déterminant dans l’histoire de l’Inde et du territoire du Punjab.

Wagah Border : Route vers la frontière indo-pakistanaise pour assister au « changement de garde » des soldats de la frontière (28 km). Cette cérémonie, très prisée par les touristes, a lieu à tous les jours au couché du soleil.

Agra (Taj Mahal)

La ville est chaotique, le trafic immense et les revendeurs sont insistants, mais elle est l’hôte du Taj Mahal.  Que vous arriviez par la route ou par le train, en partance de Delhi, vous y serez en 4 heures.  Situé au bord de la rivière Yamuna, le mausolée de marbre blanc fut construit par l'empereur moghol Shah Jahan en mémoire de son épouse Arjumand Banu Begam, aussi connue sous le nom de Mumtaz Mahal.  Elle meurt le 17 juin 1631 en donnant naissance à leur quatorzième enfant. 

La construction a commencé en 1632 pour se terminer vers 1645.  Parmi les 20 000 personnes qui ont travaillé sur le chantier, on trouve des maîtres artisans venant d'Europe et d'Asie centrale.  L’idéateur du Taj Mahal a fini ses jours dans une cellule du Fort d’Agra, enfermé par son fils qui préférait voir son père croupir en prison plutôt que de le voir dilapider le reste de sa fortune à faire un deuxième mausolée en marbre noir.  À sa mort le 31 janvier 1666, il fut inhumé auprès de sa femme bien aimée dans le Taj Mahal que l’on connait.  Ce mausolée est considéré comme un monument dédié à l’amour à cause de cette histoire. 
Le 7 juillet 2007, le célèbre monument a été désigné comme l'une des sept nouvelles merveilles du monde par un organisme non officiel et à caractère commercial (NewOpenWorld Foundation).

Aussi à Agra, et à ne pas manquer; le Fort Rouge d’Agra.  Il couvre 38 hectares et par ce fait même, il est le plus grand fort de grès du Rajasthan.