Pérou - Au coeur du Pays inca

Circuit groupe - Pérou
Au coeur du Pays inca

16 jours

Prochains départs

01 jun. 2018 au 16 jun. 2018
15 sep. 2018 au 30 sep. 2018
11 mai. 2019 au 26 mai. 2019

3780,00 $

+ vol international
Supplément solo 450,00 $

Portion terrestre payable
par chèque seulement

 

Pour nous, il s’agit toujours d’être différent.  Nous le sommes. Nous vous invitons à vivre cette différence.

Rabais de 100 $
Pour toute inscription sur nos circuits-groupe, à plus de 6 mois avant le départ.

Les Routes du Monde vous propose une aventure différente au Pérou qui vous fera vivre les incontournables du pays, tout en vous faisant visiter des endroits hors des sentiers battus.  Vous goûterez la gastronomie péruvienne, visiterez des parcs nationaux incroyables, vous rencontrerez des Péruviens fascinants qui partageront avec vous leurs passions, vous vous baignerez dans des eaux thermales, etc. Vous irez aussi à la rencontre des communautés du lac Titicaca dans un endroit non exploité par le tourisme habituel pour vous intégrer à une communauté qui a conservé ses coutumes ancestrales.  Bien sûr, vous visiterez l'incontournable région de Cuzco et passerez une journée complète au Machu Picchu, souvent le but principal de votre voyage!

Ce voyage se combine très bien avec une extension dans la jungle amazonienne, au lac Sandoval, pour l'observation des perroquets multicolores, des jaguars, des toucans, des fourmiliers géants... et beaucoup d'autres animaux que l'on ne voit qu'à la télé !

QUAND PARTIR AU PÉROU?

Novembre à avril: Saison des pluies sur l'Altiplano et en Amazonie

Mai à octobre : RECOMMANDÉ, plus frais de juin à août

Télécharger la brochure

Carte - Pérou
1

Lima

Jour 1

Accueil à l’aéroport Jorge Chavez à votre arrivée à Lima et transfert privé à l’hôtel. Un représentant francophone vous attendra à l'aéroport et vous remettra vos documents de voyage.

2

Arequipa

Jours 2 et 3

Jour 2 : En matinée, départ de votre hôtel, à pied, pour vivre au rythme du centre colonial de cette cité tentaculaire qu’est Lima, capitale du Pérou. Cette ville était le siège de la vice-royauté espagnole qui gouvernait sur tout le continent. Exploration de « la Cité des Rois », le centre colonial espagnol, avec la « Plaza San Martin », la « Plaza Mayor » où se situent des édifices importants tels le Palais du Gouvernement, la cathédrale de Lima, le Palais Arzobisca, sans oublier ses fameuses catacombes datant du 17ème siècle.

Encore aujourd’hui, le quartier colonial accueille les différents ministères du gouvernement, et la vie y est toujours bien active, voire fébrile.

À la fin de la visite, dîner dans un restaurant gastronomique à proximité. L’art culinaire fait loi au Pérou, c’est une fierté nationale et un grand sujet de discussion, autant pour les hommes que pour les femmes. Bien manger est au cœur des traditions péruviennes, ce n’est pas pour rien que Lima est considérée capitale gastronomique du continent, et dans le top 5 mondial des villes où il fait bon manger.

Après le dîner, direction l’aéroport de Lima pour prendre votre vol d’une durée de 1h15 pour la ville d’Arequipa, la deuxième ville du pays, et la capitale du sud.

Arrivée à Arequipa, transfert dans le quartier colonial où se situe votre hôtel.

Nuit à Arequipa. 

Jour 3 :

En matinée, tour de ville de la cité blanche d’Arequipa, située au pied des majestueux volcans Chachani (6057m) et Misti (5820m). Elle est considérée comme la ville la plus européenne du Pérou, et est classée au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO pour sa partie coloniale fondée dès 1540. Arequipa est aussi unique pour sa culture, sa gastronomie et son architecture. À mi-chemin entre le désert et les Andes, la température y est clémente à l’année, elle était sur le chemin des caravanes de mules transportant l’or des Andes vers les galions espagnols.

La marche débutera par la visite du monastère de Santa Catalina fondé en 1580, véritable ville dans la ville, considéré comme l’une des plus grandes et des plus belles œuvres de l’architecture coloniale d’Amérique du Sud. Passage au marché local pour comprendre la richesse de la gastronomie Péruvienne, les aliments frais provenant de la mer, de la montagne, du désert et de la jungle. La visite complète de la ville se fait entièrement à pied.

Dîner typique aux saveurs locales dans une ‘’picanteria’’ bien locale. Ce qui est bien au Pérou, c'est que chaque région à ses saveurs, les plats d’Arequipa sont très différents de ceux de Lima ou encore de Cusco.

Reste de la journée libre. Possible de visiter le petit musée de la momie Huanita, une heure de visite, très intéressant.

Nuit à Arequipa.

3

Canyon du Colca

Jours 4 et 5

Jour 4 : En bus, sortie de la ville blanche, en passant par le village de Yura, pour faire une ascension spectaculaire d’Arequipa (2300m) jusqu’à la Réserve nationale de Salinas et Aguada Blanca (3840m), en contournant la face nord du volcan Chachani. Possibilité de voir des troupeaux de vigogne (sauvage) et de lamas (domestique). Pause à Vizcachani (4150m) pour manger dans un cadre désertique exceptionnel. Passage par un ‘’petit altiplano’’ jusqu’au point le plus élevé de l’excursion, le col des volcans (4800), où il est possible de voir tous les volcans de la région, en particulier celui de l’Ampato (6310m), un point de vue spectaculaire. Descente épique de 1200m de dénivelé du col jusqu’au village de Chivay et ses milliers de terrasses, chef-lieu de la vallée de Colca.

De Chivay, le Colca est toujours une vallée et non un canyon, mais encadré de milliers de terrasses pré-incas, sublime!

Départ de Chivay pour un passage dans plusieurs villages coloniaux de Colca. Avant d’être un canyon, Colca est une vallée verdoyante chargée d’histoire. Elle fut habitée par la culture Wari (600-1000), puis par les Collaguas et les Cabanas, avant d’être conquis par les incas vers l’an 1500. Les Espagnols y arrivèrent en 1540. Ce mélange de peuple et de culture donne une saveur riche et particulière à Colca, connue pour ses superbes costumes traditionnels avec broderies et chapeaux caractéristiques.

Passage au village de Yanque avec sa jolie église du 18ème siècle, puis aux villages de Coporaque et de Maca.

En chemin, dîner pique-nique dans un lieu tranquille, devant l’infini des Andes et sa beauté.

Arrivée au village de Cabanaconde, situé sur une plate-forme perchée à 3280m et dominant les profondeurs du canyon de Colca dont vous pourrez écouter le vrombissement de sa rivière, 2000m plus bas…

Le village de Cabanaconde à une histoire très riche. Ses premiers habitants furent les Cabanas, puis occupé par les incas, et finalement par l’Espagne en 1857.

Installation à votre petit hôtel rustique et découverte des lieux, avec marches dans les champs de maïs et de Quenua. Plusieurs points de vue aériens sur le canyon. Passage à la muraille inca.

Pour ceux qui seront intéressés, balade à cheval (optionnel) dans les environs.

Nuit à Cabanaconde.

Jour 5 : Pour les intéressés, départ à pieds à 6h30am du village pour se rendre jusqu’à la fameuse Cruz Del Condor (La Croix du condor), pour les autres, départ à 7h30am en véhicule. La Cruz Del Condor est le meilleur endroit au monde pour observer le roi des Andes, le condor, en plein vol. Le site permet une vue plongeante sur les profondeurs du Canyon, avec 5 belvédères, et un sentier d’interprétation de 2.5kms.

Il sera alors temps de quitter le canyon pour vous enfoncer davantage dans les Andes, jusqu’au lac Titicaca, mais en passant par une zone très sauvage des Andes, avec quelques lagunes ou il est possible de voir des Flamands roses.

Pause pour dîner sur une hauteur avec vue sur l’immense lagune andine de Lagunillas ! Tout autour, le silence des Andes.

La route continue jusqu’à la ville commerciale de Juliaca, qui, même si nous ne la visitons pas, marque les esprits par son chaos et son apparence de désorganisation, mais détrompez-vous, Juliaca est une ville prospère.

En fin de journée, arrêt à la cité funéraire de Sillustani, construite sur la pointe d’une péninsule s’enfonçant dans une lagune andine, le site est magique, et encore aujourd’hui, il y a plusieurs cérémonies chamaniques de nuit dans des cercles de pierre, car le site à une haute teneur énergétique.

Marche pour voir les différentes chullpas, ces tombes circulaires en pierre, tels des doigts pointant vers les cieux. Fait intéressant, on y retrouve les tombes de différentes cultures, autant de la très vieille culture Pucara que Inca.

Le couchée de soleil sur la lagune est exceptionnel, on comprend facilement le choix du site pour y laisser reposer les rois.

Arrivée à Puno en début de soirée. Nuit sur place en hôtel.

4

Puno et le lac Titicaca

Jour 6, 7 et 8

Jour 6:  La région du lac Titicaca, et sa ville phare, Puno, est considéré par le Pérou ‘’la capitale folklorique nationale’’. C’est ici que se croise la culture aymara, culture qui prend racine au lac Titicaca et qui a peuplé tout l’Altiplano, et qu’on retrouve principalement en Bolivie, et la culture Quetchua, plus connue comme la culture Inca, venant des vallées vertes de la région de Cusco, et très présente encore aujourd’hui dans tout le Pérou des montagnes.

Départ en quadricycle, le taxi à pédale classique de Puno, pour le port de la ville. Départ en bateau sur le lac Titicaca. En premier lieu, vous ne verrez pas l’immensité du lac, car la baie de Puno est presque fermée, et ne représente que 10% de la superficie du lac, qui lui fait plus de 100 kms de longs, et est formé par la fonte des glaciers de la cordillère Royale en Bolivie.

Passage à la communauté des Uros, vivant sur des îles flottantes. Aujourd’hui ces communautés vivent du tourisme, mais derrière l’aspect touristique de la visite, vous avez tout de même des gens sympathiques et authentiques qui vous accueilleront, et qui vivent toujours sur des îles de roseaux, se baignant dans les eaux glacées du lac comme vous dans votre baignoire !

Puis la croisière continue jusqu’à la petite communauté de Lukina (Luquina), en bordure du lac. Lukina c'est une poignée de maison autour d’une petite place centrale herbeuse, Lukina c'est les gens de Lukina, Lukina c’est le lac Titicaca.

Installation de groupe dans les familles d’accueil, 2 personnes par maison.

Attention, Lukina n’est pas une communauté qui ‘’vit professionnellement’’ de la réception d’étranger, mais bien une petite communauté peu connue qui reçoit très peu de gens, alors il est normal si les gens sont un peu gênés à votre arrivée.

Rassemblement du groupe et de la communauté pour souper. En soirée, feu de camp en bordure du lac.

Nuit en famille à Lukina.

Jour 7: Cette journée est une totale intégration à la communauté pour apprendre sa façon de vivre, de pensée, leurs coutumes et leurs croyances, et il y a beaucoup à apprendre, ces communautés sont presque entièrement autosuffisantes à tous les niveaux, autant pour la nourriture, que pour les vêtements ou la médecine naturelle.

Vous partirez en petits groupes, avec votre famille, pour les suivre dans leur routine. Si c’est une famille d’éleveur de mouton ou de llamas, vous serez pasteur. Si c’est une famille de pêcheur, vous serez pêcheur, si c’est une famille de tisseur, vous serez tisseur.

Au dîner, retour au village pour manger tous ensemble. À partir d’ici il peut y avoir un peu d’improvisation, pas besoin de trop organiser, faut vivre le moment avec ses gens, chez eux !

En fin de journée, marche jusqu’à une petite plage à proximité pour voir le coucher de soleil sur le lac, et rendre nos hommages à mama Ocllo, la divinité du lac.

Nuit en famille à Lukina.

Jour 8: Il sera temps de faire nos adieux aux habitants de Lukina et reprendre le bateau jusqu’à l’île de Taquile.

Longtemps isolée et interdit de visite, cette île de 2200 âmes accueille maintenant les gens pour découvrir sa façon unique de vivre, qui pourrait se dire ‘’communiste’’. En effet, la société de Taquile s’est divisée en 6 communes, et tous les pouvoirs appartiennent aux communes, qui semblent faire une gestion harmonieuse de l’île.

Le bateau vous débarquera à l’extrémité nord de l’île pour une marche intégrale de celle-ci, en passant par la Place Centrale. Le trottoir de pierre traverse l’intégralité de l’île, les 6 communautés, jusqu’à la baie à l’extrémité sud où nous dînerons, truite au menu, dans un restaurant local. Explications des mœurs et coutumes de l’île avant de manger, qui sont très spécifiques et uniques, par exemple les hommes tricotent, et les vêtements sont un langage.

Après-dîner, temps de repos sur la magnifique plage donnant sur l’immensité du lac et sur les glaciers de cordillères Royales du côté Bolivie.

Retour en bateau vers Puno.  Nuit à Puno

5

Cusco

Jours 9, 10 et 15

Jour 9 : Départ matinal en direction de Cusco. Traversée en bus de l’Altiplano, et ses troupeaux jusqu’au col de La Raya (4300m d’altitude), à proximité des glaciers de la cordillère de Vilcanota, pour descendre dans la large et verte vallée de Cusco. La route qu’emprunte le bus est la même que faisaient les incas 500 ans avant, les paysages sont fabuleux.

Dîner aux sources thermales de La Raya.

Après le dîner, pause aux impressionnantes ruines incas de Raqchi, votre premier véritable site inca, comme pour vous souhaiter la bienvenue en territoire inca. Le site est immense, comme tous les sites incas d’ailleurs, mais sa spécificité réside dans son gigantesque temple en l’hommage à Viracocha, le dieu des dieux pour les incas, mais qui, étrangement, a très peu de temples en son honneur, ils furent possiblement détruits par un empereur. Le site a également une architecture unique et étrange, circulaire.

Le parcours commence à 9h de Puno et fini vers 17h à Cusco.

Nuit dans le centre colonial de Cusco.

Jour 10 : Départ à pied de l’hôtel pour marcher dans la ville avec votre guide. Passage par plusieurs points importants de la ville, considérée au  Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO et une des plus belles villes de l’Amérique du sud. Son architecture est unique au monde, avec une base et un urbanisme datant de la cité inca. Les Espagnols ont par la suite construit des deuxièmes étages et des toits de type colonial espagnol, ce qui donne une fusion de style original et massif. Avec ses ruelles et son caractère propre, Cusco ne peut vous laisser indifférent.

Puis départ en véhicule pour un voyage dans l’univers de la cosmogonie inca : le Parc Archéologique de Sacsayhuman situé sur une plate-forme champêtre juste un peu plus haut que Cusco (véhicule). Premier arrêt, la forteresse de Sacsayhuaman, la plus grande structure mégalithique du Pérou, la plus énorme construction Inca connue. Cette forteresse n’avait pas qu’une fonction militaire, mais aussi administrative et religieuse. Elle formait la tête du puma de la ville de Cusco. Le site comprend un labyrinthe souterrain où logeaient soldats et réserves de nourriture pour la ville. Aussi énorme que puisse nous paraître encore la forteresse aujourd’hui, elle ne représente pourtant que le cinquième de sa construction réelle, les pierres ayant été utilisées par les Espagnols pour construire les églises de la ville.

Dîner boîte à lunch sur les hauteurs du plateau. Un sacerdoce andin, appelé Despacho, viendra alors nous ‘’monter’’ une table cérémoniale dite ‘’Despacho’’ pour nous initier, dans un coin sacré et tranquille, à la philosophie des Andes. Cette cérémonie rend hommage aux montagnes protectrices et à votre présence parmi celles-ci (durée d’une heure environ). Partage de la feuille de coca.

Retour sur Cusco par un authentique chemin inca royal, à savoir, l’un des 4 chemins principaux qui menaient vers la jungle depuis la ville dans la province de l’Antisuyo. Les caravanes portant les précieux produits tropicaux arrivaient probablement par ce chemin pour rejoindre la capitale. La marche vous donne une envie réelle de découvrir l’arrière-pays de la région. D’une durée approximative de 2h30, le chemin inca vous portera jusqu’à la Plaza de Armas. Nuit à Cusco.

Jour 15 : Transfert de votre hôtel jusqu’à l’aéroport de Cusco. Vol sur Lima.

Optionnel à Lima : souper gastronomique en bordure de mer au restaurant Los Mangos.

Selon l'heure de votre vol, transfert privé vers l'aéroport et vol vers Montréal.

6

Ollantaytambo, Santa Theresa et Aguas Calientes

Jours 11 et 12

Jour 11: Départ de Cusco pour la Vallée Sacrée. En chemin, visite du centre textile d’Awanacancha, qui partage le meilleur de l’art textile de la région. Plusieurs points de vue panoramiques tout en descendant.  Exploration des ruines de Pisaq, un site haut perché dans la montagne s’étendant sur une crête de plus de 2km de long, vous donnant une vue d’aigle sur la vallée. C’est probablement le site Inca le plus impressionnant après celui du Machu Picchu. Vous pourrez par la suite descendre des ruines dans votre véhicule privé, ou en descendant les 1050 marches de pierre qu’utilisaient à l’époque les prêtres incas pour se rendre à la rivière sacrée.

Arrivée en bas, visite du village de Pisaq et de son marché artisanal ancestral, l’un des plus beaux du Pérou. Temps libre au marché pour faire des emplettes.

Dîner sur place.

Traversée de la Vallée Sacrée jusqu’au village fortifié d’Ollantaytambo

Arrivée à Ollantaytambo, installation à votre hôtel. Visite de la forteresse Inca et de son temple, ainsi que du joli village considéré comme le village inca le mieux préservé avec ses ruelles interminables en pierre, ses arcanes, ses canaux, un petit village qui a gardé l’essence de la Vallée Sacrée.

Jour 12 : Départ en véhicule assez tôt de votre hôtel pour prendre une tranquille route de campagne qui grimpe dans la cordillère d’Urubamba. La montée fait 36km de long et se termine au col de Malaga à 4315m d’altitude, aux glaciers du mont Veronica, la plus haute montagne de la cordillère.

Pause au col pour une courte marche, le paysage est fabuleux.

De l’autre côté, descente, toujours sur route asphaltée, vers la forêt tropicale de Santa Maria, passage de plusieurs écosystèmes.

Dîner en cours de route.

Arrivée à Santa Teresa, entrée sur le site des sources thermales, possiblement les plus beaux bains thermaux du pays. Environ 2h libre aux bains, dans un site paradisiaque en bordure d’une rivière.

En fin d’après-midi, petit train champêtre d’une durée d’une heure pour arriver par la porte arrière au village d’Aguas Calientes.

Nuit à Aguas Calientes.

7

Machu Picchu

Jour 13

Départ matinal de votre hôtel pour vous rendre en bus (20 minutes) à la porte de la cité perdue des Incas. Construit vers 1450 par l’Empereur Pachacutec sur une falaise  dominant de 400m la vallée, le Machu Picchu fut avant tout un sanctuaire religieux, où le travail exceptionnel de la pierre prouve qu’elle fut habitée par la noblesse inca. La ville est divisée en 2 secteurs, à savoir agricole et urbain, et malgré sa position stratégique, la faiblesse des fortifications laisse penser à un rôle militaire mineur. On y trouve plus de 200 bâtiments de pierre. La cité fut probablement abandonnée avant même l’arrivée des Espagnols, jusqu’à sa redécouverte en 1911. Elle est aujourd’hui classée au Patrimoine mondial de l’humanité par l'UNESCO et a été nommée officiellement l’une des 7 nouvelles merveilles du monde. 

Il est possible de grimper le sommet du Hayna Picchu, l’observatoire astronomique inca qui surplombe le site, à condition de réserver assez tôt pour acheter le permis. La montée est d’environ une heure, sinon possible de marcher jusqu’à la Porte du Soleil (l’officielle).

L’exploration en détail de la cité pourrait prendre des jours. Depuis le 1er juillet 2017, l’accès au Machu Picchu est limité entre 6 :00 et 12 :00 ou 12 :00 et 17 :30, pour une durée maximale de 4 hrs. Vous aurez donc tous le temps nécessaire pour visiter ce site exceptionnel, et marcher jusqu’à la Porte du Soleil.

Retour en bus Aguas Calientes.

Reste de la journée libre dans un cadre tropical. Nuit sur place

8

Maras et Chinchero

Jour 14

Train à 9h de retour vers Ollantaytambo.

Départ d’Ollantaytambo en véhicule pour un passage dans les « Jardins de Maras et Chinchero ».

Le prochain arrêt sera les terrasses de Moray. Celles-ci correspondent à 3 cratères circulaires de différentes profondeurs qui servaient de laboratoire agricole inca.  Entre le fond des cratères et les terrasses du haut, il peut y avoir jusqu’à 10C de différence.

Passage au village de Maras.

Vous aurez la possibilité de marcher de Maras jusqu’aux terrasses de Salineras (1h30 de marche) en empruntant le sentier que prennent les villageois pour travailler leur parcelle de sel. Les mines de sel de Maras datent de la période pré-inca toutefois l’exploitation de sel est toujours fonctionnelle aujourd’hui.

Dîner inclus en cours de route.

L’après-midi, vous visiterez le village de Chinchero (signifiant arc-en-ciel en Quechua) qui était un poste de contrôle important des circulations agricoles à l’époque des Incas de la Vallée sacrée vers la capitale. Le village, réputé pour la qualité de son textile, possède de beaux murs incas et la fondation d’un palais. Arrivée à Cusco en fin de journée.

Nuit à Cusco à l’hôtel

Note

Nous assurons à nos voyageurs des établissements hôteliers très confortables et de l'excellente cuisine péruvienne tout au long du voyage. Les multiples rencontres uniques complètent ce circuit qui assurément nous distingue de la compétition. La plupart des agences de voyages offrent le Pérou. Nous nous devons d’être différent et cela exige un peu plus de frais pour nos clients qui se traduit nettement dans la qualité unique de notre Pérou. 

Pour nous, il s’agit toujours d’être différent. 
Nous le sommes. Nous vous invitons à vivre cette différence. 

ATTENTION : Votre passeport doit être valide 6 mois après la date de retour.