Blogue

L’Inde fait peur

L’Inde fait peur. Très peur. En même temps, beaucoup y pensent, l’espèrent et rêvent de partir là-bas…
Après plus de quarante séjours là-bas, je peux affirmer que ce pays peut faire peur que par son immense diversité de lumières, de paysages, de cultures.
Il y a tout pour faire peur. L’Inde du Nord, l’Inde du Sud, l’Inde des Maharajahs, l’Inde de l’Himalaya, l’Inde du désert, des riches, des villes, des gitans, des mendiants, l’Inde Sacrée, l’Inde des animaux, l’Inde des Tibétains déracinés, l’Inde des épices, des bijoux, des plages, des saveurs, des bruits, des odeurs, des silences, et il y a « son » Inde… car à chacun son Inde.
Inde DelhiA priori, le premier mot qui me vient en tête : « Le désordre » ! Et oui, désordre de la circulation, de la saleté des rues, des odeurs, des couleurs, des vaches sacrées, de la poussière, et pourtant « ça marche » !  Les hôtels fonctionnent, la nourriture excellente, les femmes sont belles, fières, pudiques, les étudiants costumés, la circulation du « klaxon » à volonté, un monde en devenir, émergeant, une éducation sanitaire à raffiner, l’Internet et le cellulaire partout…  Terre de contraste, l’Inde nous transporte du plus haut au plus bas. Du bruit immense au silence total.
RajasthanLa campagne indienne : Douce, colorée par les champs de moutarde (pour l’huile), les rhododendrons immenses, la canne à sucre, les arbres en fleurs, les paysannes drapées de couleurs vives, les roseraies multicolores, les porteuses d’eau partout, les dromadaires géants tirant leur charge de pierres, les singes fouineurs, les puits ici et là. Une belle nature parsemée de maisonnettes et de buffles à grandes cornes.
Il y a aussi l’existence si frappante des adeptes de la religion : les moines, nombreux, rasés, partout, du temple à la rue, du monastère à la montagne. Ne pas voir les « babas » ou « sadhus » serait leur faire insulte : ces hommes nus ou presque, déambulants nonchalants avec bijoux, breloques, chevelure et barbe jamais coupées contrastants par leur désinvolture avec le reste de la population. C’est le pays de l’hindouisme, des yogis, des gourous, de la méditation, du yoga, des ashrams, des pèlerins solitaires, du bouddhisme tolérant et du bain purificateur dans le Gange Sacré.
Je n’ai pas mentionné les paysages fantastiques de l’Himalaya, les châteaux et forts du CochinRajasthan, le soleil présent à plein temps, cette chaleur sèche et torride du désert, cette verdure des campagnes, les cours d’eau desséchés, les troupeaux de chèvres, moutons, chameaux, éléphants, les backwaters du Kerala et ces villes festives.
L’Inde, un pays de contrastes, de mystères, de découvertes que nous ne pouvons qu’entrevoir en un seul voyage.  Un pays immense, tolérant, un pays en évolution, un pays de traditions. Un incomparable projet de voyage.

Venez avec nous en Inde. Nous la connaissons.

Jamais vous n’oublierez, et jamais vous n’aurez encore peur, sans la connaître…

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *