Blogue

Voyager avec un autre couple

Vous êtes un couple et vous décidez de partir en voyage avec un couple d’amis.  Il s’agira, plus probablement, d’une entente qui devrait durer pour toute la durée de votre voyage.

C’est une excellente décision, car vous économiserez beaucoup en frais de transport et en guide, car ces dépenses seront divisées en quatre.  Par exemple, il est parfois plus économique de réserver les services d’un chauffeur privé plutôt que de payer 4 billets de train.

Mais, il faudra être bien préparé.

Première chose, et le plus important, assurez-vous de bien connaître le couple avec lequel vous désirez voyager.  Êtes-vous sur la même longueur d’onde face à l’itinéraire que vous voulez faire ?  Etes-vous d’accord pour descendre dans le même type d’hôtel ?  Il n’est pas facile de voyager deux couples ensemble qui n’ont pas le même budget ; vous pourriez voir par exemple vos amis se prendre une magnifique chambre dans un 5 étoiles et vous descendre dans une petite auberge.  Êtes-vous déjà partis au moins une fin de semaine ensemble ?  Certaines personnes sont très calmes et joyeuses dans leur environnement mais deviennent beaucoup plus inquiètes dès qu’elles quittent le nid et perdent leurs repères.  Êtes-vous prêts à faire quelques sacrifices ?  Accepterez-vous de rentrer plus tôt d’une excursion parce que certains sont moins résistants que d’autres ?  Assurément, plus il y aura d’individus, plus il y aura de concessions à faire.   Si vous ajoutez à votre cellule, qui compte déjà 2 membres, un autre couple, vous voilà rendus à 4 pour décider où et à quelle heure vous irez souper le soir.  L’on mangerait bien, ce soir, au petit restaurant au bout de la plage, mais on n’y sert que du poisson et Josée n’aime pas en manger.  Pierre ne se sent pas très bien pour la deuxième journée, peut-être pourrions-nous, comme hier, manger au restaurant de l’hôtel, même si la nourriture est plus chère et pas très bonne !  Vous voyez le portrait ?

L’idéal : voyager ensemble comme un groupe, mais demeurer des cellules complètement autonomes. Par exemple : on s’entend, avant le départ, que les déplacements se font ensemble et que, lorsque l’on s’installe dans une ville ou un village, les activités ou les repas se prendront parfois ensemble et d’autre fois seuls, selon les goûts de tous et chacun.  Ainsi, si un soir vous ressentez le besoin de souper seuls parce que vous avez besoin de vous retrouver, cela ne risquera pas de créer une indisposition chez le couple qui vous accompagne et vice-versa.  Si vous êtes bien conscients et acceptez à l’avance les limites qu’impose un voyage à 4, 6, ou 8, l’aventure peut s’avérer passionnante.  Vous aurez le privilège d’entrer en contact d’une façon toute particulière avec vos amis, frère ou sœur.  Si vous désirez faire une activité qui ne plait pas à votre conjoint mais qu’Isabelle ou Mathieu veut vous accompagner, vous y trouverez votre compte.  En cas de pépin, vous n’êtes pas seuls et ils ne sont pas seuls.  Il est souvent plus sécurisant d’avoir des personnes que l’on connaît à ses côtés.

En terminant, ceux et celles qui vous accompagnent devraient idéalement être capables de fonctionner seuls, même si vous n’êtes plus là.  On ne sait jamais, une malchance peut vous contraindre à un retour précipité au pays.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *