Blogue

La femme voyageant seule (2)

Reconnaître les limites que m’impose ma condition de voyageuse solitaire.

Femme aux pyramidesReconnaître les limites d’une situation c’est savoir s’ajuster à cette même situation.  Vous êtes seule, vous êtes une femme, vous vous devez de redoubler de prudence lorsque vous faites une sortie.  Évitez de vous retrouver seule sur un site que vous visitez, si cela vous est possible, restez collée à un groupe ou à quelques voyageurs qui visitent le site en même temps que vous.  Plus il y a de monde autour, plus vous êtes en sécurité.

Et, reconnaître ses limites et les accepter c’est aussi choisir de laisser aller une visite ou une sortie parce qu’on la juge trop hasardeuse.

Je vous recommande évidemment une grande prudence lorsque vous circulez le soir et la nuit.  Tentez, autant que possible, de vous faire accompagner par d’autres voyageurs en qui vous avez confiance pour revenir à votre hôtel.  Il n’est pas si aisé d’évaluer le niveau de danger le soir dans une ville qui nous est étrangère.  Il est donc préférable, si vous êtes seule, de ne prendre aucun risque de ce côté et de rentrer avant la tombée de la nuit.  Je suis déjà sorti d’un restaurant assez tard le soir en plein cœur de Paris.  J’étais à environ 1 kilomètre de mon hôtel et à cette heure, aucun taxi ne passait dans les parages.  J’avais avec moi un sarong en coton noir.  Je me suis enveloppée dedans en couvrant ma tête et mes cheveux blonds, j’ai placé ma clé de chambre solidement entre l’index et le majeur, et j’ai marché d’un pas sûr et rapide jusqu’à son hôtel.  Je devais sûrement avoir l’air d’une ombre, d’un coup de vent pressé.  Un homme mal intentionné n’aurait pas eu beaucoup le temps de réagir.  Enfin… je l’espérais.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *