Blogue

La petite histoire de la construction d’un circuit groupe

Les Routes du Monde part en voyage.  Il s’y rend 3, 4, 6 fois, et rencontre sur place des guides francophones nationaux, passe en entrevue des tours opérateurs à qui il explique qu’il ne veut pas d’un circuit comme les autres, il visite des hôtels et leurs hôteliers, des restaurants, s’y assied et goûte aux spécialités locales.  Il prend le temps de rencontrer des gens sur place qui pourraient éventuellement venir rencontrer et raconter des histoires intéressantes à ses futurs voyageurs.  Il se rend sur les sites importants et vérifie s’il est possible de les visiter en dehors des heures touristiques, s’il y a un moment de la journée où la lumière est plus jolie ou s’il est possible de louer le bateau, le temple, la grotte, la pyramide… pour son groupe seulement.

Après quelques voyages, il s’assied enfin à son bureau des Routes du Monde et monte l’itinéraire.  Il y ajoute multiples détails, choisi le guide le plus compétent et sympathique, fait un choix dans les hôtels, les restaurants et les visites qui valent le déplacement et les inclus à son circuit.  Il envoie cet itinéraire très détaillé au tour opérateur de son choix, celui qui lui a semblé le plus ouvert, professionnel et fiable.  Comme il les a tous rencontré personnellement, il est facile de déterminer celui qui gagnera sa confiance.  Le tour opérateur reçoit l’itinéraire avec tous les détails et il est content de constater qu’il pourra faire un groupe différent, sur une route différente…  Les Routes du Monde place ce circuit sur son site Internet, l’offre à un maximum de 18 voyageurs pour faciliter les déplacements, pouvoir entrer dans les petits restos locaux et se loger dans des hôtels de charme qui ne reçoivent pas habituellement des groupes organisés.

Ensuite il tente d’expliquer à ses futurs voyageurs qu’il est différent…

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *