Blogue

Risque de malaria en Asie

Le paludisme se contracte par la piqûre d’un maringoin (la femelle de l’anophèle) porteur de la maladie.  Ces moustiques ne piquent qu’en fin de journée et la nuit.

Il n’existe pas de vaccin contre le paludisme parce que l’on n’a pas encore découvert comment stimuler le système immunitaire pour qu’il produise des anticorps contre cette maladie.  Pour prévenir cette maladie, on vous proposera de prendre de faibles doses du médicament que vous recevriez si vous aviez contracté la maladie.  Les médicaments proposés ne guérissent pas toujours la maladie et ils ne peuvent pas la prévenir dans tous les cas non plus. La majorité des gens qui contractent la malaria à l’étranger, par contre, ont généralement négligé de prendre tous les comprimés recommandés.

Les risques de contracter la malaria en Inde et en Asie du sud-est sont de modérés à faibles et parfois inexistants si la température descend sous les 12 degré C. et/ou si vous êtes en altitude.  Il faut bien examiner votre itinéraire avant de prendre ses médicaments qui ne sont pas sans danger pour la santé.  Sur un voyage de plusieurs semaines, il est souhaitable de prendre les médicaments seulement dans les zones à risque et d’arrêter si vous êtes dans une région où le risque est faible ou inexistant.

 Les zones à risques

Pour que le risque soit modéré en Inde et en Asie, il faut que la température s’élève à plus de 20 degré la nuit comme le jour, il faut aussi que vous soyez en région rurale où il y a des rivières ou des lacs ou en pleine mousson (pluie chaque jour).    Le risque est toujours de faible à inexistant dans les grandes villes et à la montagne.

La prophylaxie qui vous sera proposé pour prévenir la malaria doit tenir compte de la région que vous visitez et de votre état de santé (allergies, antécédents de dépression, etc.) Ils ont à peu près tous la même efficacité mais les prix et le risque de subir des effets secondaires varient.  Quelque soit le médicament que vous choisissez, si vous prenez votre comprimé après le repas du soir avec un grand verre d’eau, vous réduirez les effets désagréables.

Vérifiez vos assurances-médicaments. Certaines compagnies remboursent jusqu’à 80% le coût des médicaments de prévention du paludisme.

Pour plus de d’informations sur les médicaments à prendre et leurs couts, envoyez votre message !

 

Partagez

Vos commentaires sur “Risque de malaria en Asie

  1. Je recherche quel type d’antipaludisme je dois prendre pour un voyage en Inde du Sud, nous faisons une balade de 5 jours sur les backwaters dans le Kerala. Merci de votre réponse. Départ le 20 décembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *