Blogue

Voyager en autonomie ou en voyage organisé ?

En autonomie ou en voyage organisé, un voyage, deux façons de faire !  Pour plusieurs, la question de savoir s’ils vont voyager en autonomie ou en voyage organisé ne se pose pas, leur idée sur cette matière est déjà bien arrêtée et elle n’est nullement sujette à discussion.  D’autres voyageurs jongleront avec l’idée à chaque nouveau départ. Sachez qu’il y a des pour et des contre des deux côtés.  Aucune des formules n’est parfaite.  Le voyage en autonome implique, comme son nom l’indique, l’autonomie du voyageur.  Cela signifie de devoir planifier chaque étape, chaque déplacement, chaque réservation d’hôtel, etc.  Le voyage organisé indique, de son côté, que l’on vous a organisé votre voyage ; avion, hôtel, transfert de l’aéroport, visites sur place, etc.

D’une façon ou d’une autre, vous subirez les bons et les moins bons côtés de la formule que vous aurez choisie.  Il s’agit avant tout d’orienter son choix en fonction de ses besoins et de ses attentes.

En autonomie 

Vous êtes complètement libre de vos mouvements, de votre horaire, de votre itinéraire et de votre budget.  Vous êtes en contrôle de votre voyage.  Si vous n’avez rien réservé à l’avance et désirez rester quelques jours de plus pour visiter ou simplement flâner dans le quartier d’une ville, dans un village ou un petit coin de paradis que vous venez de découvrir, vous pouvez.  Vous aimez les monastère Bonpetits guest houses peu dispendieux, où la chaleur des gens est propice aux rencontres et aux surprises ? Vous l’aurez.  Vous n’aimez pas l’atmosphère ou la situation de l’hôtel où vous êtes descendu ?  Vous changez.  Vous voulez goûter la nourriture du pays, dans des restaurants fréquentés par les habitants locaux ?  Vous pouvez. Vous voulez payer moins, vivre pour quelques dollars par jour, prendre le pouls du pays en y séjournant plusieurs mois, vous déplaçant au rythme des rencontres ?  Vous pouvez.  Vous aimez établir des contacts avec les gens du milieu, nouer parfois des amitiés temporaires ou susceptibles de durer au-delà du voyage ?  Vous pouvez en prendre le temps. Vous voulez modifier votre itinéraire du tout au tout à cause d’une rencontre, d’un événement majeur dont vous n’aviez pas entendu parler ?  Vous êtes votre propre patron, vous faites ce que vous voulez.

Mais, comme toute chose, la liberté a un prix.  Un prix que vous paierez en temps : Vous aurez à explorer les livres-guides et Internet avant le départ pour établir votre itinéraire pour savoir où vous loger, où changer des devises, etc.  Vous aurez à subir les exigences et les difficultés (elles ne sont pas négligeables) d’avoir à planifier, puis à organiser vous-même au quotidien durant le voyage, vos transports, vos excursions, vos visites, etc.  Sur place, à moins que vous ne l’ayez fait préalablement (c’est possible), rien n’aura été réservé, organisé ou sécurisé.  Tout est à faire, selon vos goûts bien sûr.  S’il arrive un pépin, que vous arrivez dans une nouvelle ville tard le soir et que l’hôtel que vous aviez réservé n’a plus de chambres disponibles, vous êtes seul avec votre problème.  Vous ne pourrez refiler celui-ci à l’accompagnateur de votre groupe.  Lors de mon voyage en Tanzanie en 2007, j’ai calculé qu’une quarantaine d’heures, donc environ 6 jours, avaient été consacrés, pendant le voyage, à du temps d’organisation.  Et ce, sans compter le temps que j’ai pris avant le départ, étalé sur plusieurs mois, à organiser tout le voyage avec l’aide d’Internet et de livres-guides.  Mais 7 semaines de voyage en autonomie m’a coûté environ le prix de 4 semaines en voyage organisé.  Et pendant ces 40 heures d’organisation sur la route, qui sont étendues sur 6 semaines, j’étais tout de même sur place à rencontrer des gens, à me renseigner et à négocier avec eux, et à profiter de ces échanges pour connaître davantage la mentalité des habitants !

Et puis, à cause du temps que vous devez consacrer quotidiennement à la recherche d’un logement, à repérer les endroits intéressants à visiter et les moyens d’y parvenir, vous verrez sans doute un moins grand nombre de sites ou d’attractions, dans un laps de temps donné, que si vous étiez en groupe organisé et, à chaque endroit, vous n’aurez pas un guide qui vous attend pour vous fournir toutes les explications.  Si par exemple vous voulez visiter tout le nord de l’Inde et le Népal en trois semaines et avoir toute l’information sur les endroits visités, joignez-vous à un groupe organisé, vous n’y arriverez jamais seul.

Finalement, pour le voyageur autonome, est-ce que les difficultés rencontrées et les solutions trouvées ne font pas véritablement partie (après coup peut-être) des plaisirs du voyage ? Est-ce qu’elles ne compteront pas parmi les meilleurs souvenirs et les anecdotes le plus fréquemment racontées aux amis ?  Alors !…

Le voyage organisé

Le voyage organisé, en groupe ou en privé, est conçu pour vous permettre de voyager, de voir le monde et de voir un pays en profondeur en vous épargnant du même coup le travail d’organisation de l’aventure.

En termes de planification, vous n’avez qu’à établir le budget et le temps dont vous disposez, ensuite contacter Les Routes du Monde pour une consultation afin de construire un itinéraire sur mesure.  Ensuite vous les laisser tout réserver, planifier selon vos désirs, vos goûts et votre budget. Les préparatifs se résument à faire vos valises et à choisir le mode de transport pour vous rendre à l’aéroport.

Un court voyage organisé (1 semaine à 1 mois) est souvent plus avantageux sur le plan monétaire que le choix de le faire en autonomie.

Les agences qui vendent des voyages organisés, offrent également des forfaits de groupe.  À ce moment là, un accompagnateur engagé par votre agence part avec le groupe et s’occupe de tout à destination.  Sur place, un guide du pays qui parle français se joint au groupe pour la durée du voyage (Attention, certaines agences offre les services d’un guide différent à chaque ville.  Cette formule coûte beaucoup moins cher à l’agence car les guides n’ont pas à être logés ou transportés). Tout l’hébergement est réservé ainsi que les transports locaux, les visites de lieux d’intérêt et les repas sont inclus.  Vos deux accompagnateurs s’occupent du groupe, dans tous ses aspects.  Vous êtes complètement encadrés.  Il ne reste qu’à savourer ce que le pays et ses gens ont à offrir.  Vous visiterez un nombre intéressant, pour ne pas dire impressionnant, de sites et d’attractions. Vous verrez en deux semaines ce qu’un voyageur en autonomie voit en un mois.  En autonomie, si vous désirez avoir un guide à l’occasion, vous aurez à choisir quelqu’un sur place, si le service est disponible, et donc aussi à négocier le prix.

L’inconvénient d’une telle formule est que vous n’êtes pas en contrôle.  Remarquez qu’ici il n’y a pas de surprise ; tout ce que vous ferez et verrez est décrit dans une rencontre pré-départ et sur le site de l’agence de voyage que vous aurez consultée avant de vous engager.  Pendant le voyage vous suivrez un itinéraire et un horaire préétabli.  Le rythme est très différent de celui d’un voyage en autonomie et vous partagerez votre voyage avec un groupe de personnes ayant les mêmes intérêts.  Vous serez témoin du voyage des autres, et les autres… seront témoins de votre voyage.  Le soir, vous aurez toujours des gens avec qui discuter, prendre une bière et partager les bons moments de la journée.

Il va sans dire que dans ce type de voyage, la part d’improvisation est moins grande, mais est-ce vraiment primordial pour vous ? Peut-être est-ce ce que vous souhaitez. Rien ne vous empêche aussi de vous joindre à un groupe organisé pour quelques voyages, histoire de prendre de l’expérience, pour ensuite voler de vos propres ailes.

Partagez

Vos commentaires sur “Voyager en autonomie ou en voyage organisé ?

  1. Les voyages organisés attirent principalement les gens qui veulent voir du pays sans prendre le volant ni s’encombrer de cartes routières et d’itinéraires. Pour certains, c’est enfin l’occasion rêvée de vraiment profiter du paysage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *