Blogue

Faire un safari en Namibie et rencontrer le peuple Himbas

Voyage organisé en petit groupe safari Namibie Agence de voyage Les Routes du Monde

Faire un safari en Namibie et rencontrer le peuple Himbas

La Namibie est une destination exceptionnelle qui vous permettra d’explorer des paysages uniques au monde ! Habité par les bushmen et les Himbas, pays des antilopes et des arbres du désert, la Namibie, minérale et solaire, est réputée pour ses paysages désertiques grandioses et son ambiance presque martienne…

Accessible en voyage sur mesure (auto-conduite ou avec guide), ou en voyage en petit groupe (12 personnes max). La Namibie est également une destination parfaite pour les familles.

Sûr d’un point de vue sécuritaire et sanitaire, la Namibie offre des paysages parmi les plus beaux du continent africain, provoquant l’émerveillement des voyageurs qui y posent le pied, avec le désert de Sossusvlei ou la réserve d’Etosha qui permet un safari avec enfants inoubliable, à la découverte des Big Five.

Voyage en Namibie en famille

Voyage sur mesure Brandberg Namibie Agence de voyage Les Routes du Monde

 

La Namibie est un pays où l’on peut s’aventurer en famille assez facilement. Les enfants en garderont un souvenir fort qui les accompagnera toute leur vie, même effet qu’un voyage au Japon. Voir pour la première fois des animaux tels que des lions, éléphants ou girafes en liberté leur laissera un souvenir impérissable. De plus, cela favorise une sensibilisation aux problèmes d’environnement et de respect de la nature.

Visiter cette destination en famille présente l’intérêt supplémentaire d’offrir une diversité de paysages surprenante ; les routes et les pistes très bien entretenues permettent de desservir facilement des lieux incroyables : canyon, dunes de sable et désert du Namib, safari, pour un voyage de 2 ou 3 semaines.

Le peuple Himbas

Voyage sur mesure Himba Namibie Agence de voyage Les Routes du Monde

 

Au nord, entre Opuwo et Epupa, partez à la rencontre du peuple Ocre, le peuple Himbas, emblématique de cette destination malgré la faible densité de ses habitants. Ils seraient entre 10000 et 15000 aujourd’hui. Ils vivent principalement de leur bétail. Et, ils habitent dans des campements disséminés dans tout le Kaokoland avec leurs troupeaux de vaches et de chèvres.

Ils sont surnommés « le peuple de l’ocre », car dans la tradition Himbas, les femmes se recouvrent les cheveux et le corps avec une pommade réalisée à base de graisse de vache et de poudre d’ocre rouge. Ceci leur permet certes d’être jolies, mais surtout de se protéger du soleil, de la sécheresse et des insectes.

Les Himbas sont semble-t-il originaires de la vallée du Nil, en Égypte. Ces derniers sont, apparentés aux Héréros et seraient arrivés du Botswana voisin au XVè siècle. Cueilleurs et chasseurs nomades, ils vivent dans le nord de la Namibie, près du fleuve Kunene. La scission se fait avec les Héréros du fait de l’influence de la colonisation et des missionnaires.

Les Héréros se convertissent au christianisme, les femmes apprennent la couture et commencent à porter de longues robes victoriennes, pour apparemment cacher leur poitrine qui aurait détourné les missionnaires alors que les Himbas restent animistes.

Culture Himbas

Les Himbas sont pasteurs et détiennent du bétail, le nombre de bêtes est un marqueur social. Les bœufs sont parfois sacrés, car ils permettent de faire le lien entre la terre et les ancêtres. Il est donc interdit de les abattre. Les cornes des bœufs inspirent les femmes Héréros pour leur coiffe, mais aussi les Himbas pour leur coiffure. Les jeunes filles portent souvent des tresses figurant des cornes de bœufs. Les femmes mariées portent quant à elle des bonnets en fourrure.

Les cases des Himbas sont d’aspect conique, très basses (on tient à peine debout). Elles sont couvertes de feuilles de palmiers pour la toiture. Le bétail est légué par la sœur de la maman. Quant aux fils, c’est à eux que revient la surveillance du feu, qui est sacré et permet le lien entre la terre et les morts. Les Himbas sont aujourd’hui aidés par le gouvernement et de nombreuses ONG. Cela est dans le but de continuer à garder leurs rites et modes de vie ancestraux.

Toutefois, de nos jours, les Himbas sont confrontés aux bouleversements de notre monde. Beaucoup se voient dans l’obligation de se rendre en ville. Ensuite, apprennent la langue nationale (l’anglais) et s’intègrent dans la mondialisation par l’éducation et l’anglais. Comment garder ainsi leurs traditions ?

La visite d’un village vaut vraiment la peine. À l’intérieur, quelques cases de bouses séchées, dont la plus grande se remarque immédiatement : c’est celle du chef ; puis des réserves à nourriture sur pilotis, le feu sacré, et en plein centre, l’enclos à bétail.

Le meilleur endroit, à notre avis, est près de Epupa falls, loin du tourisme de masse qui dénature trop souvent ces rencontres pourtant extraordinaires.

Le peuple Himba est fascinant, visuellement et culturellement !

Partir en safari

Voyage organisé en petit groupe Éléphants à Étosha Namibie Agence de voyage Les Routes du Monde

 

La Namibie est une destination de choix pour partir en safari et ce pour plusieurs raisons. La faune et la flore y sont très variées. 144 espèces différentes de mammifères et 340 espèces d’oiseaux circulent en liberté à travers le pays dans des parcs nationaux. Le gouvernement participe à la préservation de la faune et de la flore en créant des parcs nationaux. Chaque touriste doit s’enregistrer pour pouvoir y entrer, y circuler ou y stationner quelques jours.

Le grand classique reste le parcours du parc d’Etosha. Ce safari avec enfants est un incontournable ! Le parc d’Etosha est l’une des plus grandes réserves animalières du monde. Il est situé à 400 kms de la capitale Windhoek.

Le parc d’Etosha a été créé en 1907 sur une cuvette salée datant d’il y a 600 millions d’années par Friedrich Von Lindequist. Il a donc donné son nom à la porte orientale du parc. Etosha signifie en langue San « sauter d’un pied sur l’autre tellement il fait chaud ». Le parc recouvrait à l’époque 90000 km2, dont la moitié a ensuite été cédée aux Héréros. Le parc s’étend aujourd’hui sur 22000 km2.

C’est un lieu incontournable pour tout amoureux de la faune africaine. Le Parc national d’Etosha, le plus grand parc de Namibie et l’un des plus grands d’Afrique et l’un des rares à pouvoir être visité en auto-conduite, sans guide ! Ce Parc abrite quatre des fameux « Big 5 », soit le lion, l’éléphant, le rhinocéros et le léopard. Il n’y a plus de buffle dans ce parc, mais la population de lions et d’éléphants compense amplement ! L’une des meilleures raisons de visiter Etosha, est sans doute sa population de rhinocéros noirs, la plus importante d’Afrique.

Un Rhinoceros de Namibie en balade

Faire un safari en Namibie pour voir les rhinocéros

Cette bête archaïque est en voie de disparition. Les points d’eau d’Etosha sont probablement parmi les meilleurs endroits au monde pour voir cet animal. Le parc abrite 114 espèces de mammifères, 340 espèces d’oiseaux et plus d’une centaine d’espèces de reptiles. Vous n’aurez donc pas trop de 3 jours pour les observer.

Pour compléter votre safari, faites un petit détour le long de la « Skeleton cost » jusqu’à Cape Cross, qui abrite la plus importante des 15 colonies d’otaries à fourrure de Namibie. Si les quelques 100 000 otaries ne vous en mettent pas plein les yeux, elles vous en mettront plein le nez à coup sûr ! Ces derniers se nourrissent de 5 kgs de poisson par jour. Les otaries à fourrure ont longtemps été chassées pour leur huile, leurs organes génitaux vendus en Asie pour leurs vertus aphrodisiaques ou pour leur peau.

Okonjima

Léopard qui se promène en forêt

 

Superbe réserve privée qui vient au secours des léopards, guépards et lions qui peuplent le pays. La Réserve d’Okonjima se compose de 22 000 hectares de terrain et abrite la Fondation AfriCat ; fondée au début des années 90, AfriCat est un organisme sans but lucratif voué à la conservation à long terme des grands carnivores de la Namibie.

Plus de 40 guépards habitent actuellement la réserve, vous aurez donc une chance unique de voir et d’apprendre sur ces splendides mammifères. L’observation d’oiseaux est également une activité populaire à Okonjima, avec plus de 300 espèces d’oiseaux répertoriés. Finalement, Okonjima abrite 3 lions apprivoisés – Matata, Tambo et Tessie. Né en captivité, ces lions sont devenus partie intégrante de la famille d’Okonjima.

Si vous aussi vous rêvez de fouler cette terre unique au monde, les Routes du Monde offre un voyage en petit groupe (12 voyageurs max) d’une durée de 24 jours.

Le périple vous transporte au cœur des plus hautes dunes du monde, celles de Sossuvlei, au plus vieux désert, le Namib et aux pétroglyphes de Twyfelfontein datant de près de 6000 ans. La visite se poursuit vers le véritable territoire de l’ethnie Himbas, loin des touristes et à proximité des splendides chutes d’Epupa.

Enfin nous offrons un safari dans le parc d’Etosha et dans le parc de Chobe au Botswana qui présente un paysage complètement différent, avec rivières et marécages, où règne la plus grande population d’éléphants d’Afrique.

Et en final, visite des superbes chutes Victoria au Zimbabwe, parmi les plus spectaculaires au monde !

Découvrez ici, notre voyage unique :

https://www.routesdumonde.com/voyages-petits-groupes/namibie-botswana-et-chutes-victoria/

Nous organisons aussi des voyages sur mesure en Namibie, en famille ou entre amis, pour 2 ou 3 semaines, toutes nos informations ici.

https://www.routesdumonde.com/voyages-sur-mesure/namibie/

Partagez